Quelques réflexions sur le 1er tour et la suite …

Dimanche dernier, à l’occasion du premier tour des élections départementales, 70% des citoyens et des citoyennes ne sont pas allé·e·s voter. Nous nous inquiétons pour notre démocratie et regrettons cette situation. De plus, nous constatons une faible mobilisation de notre électorat et en particulier de l’électorat jeune. Cette faible mobilisation est néanmoins contrebalancée par le formidable travail de terrain et de conviction effectué par les candidat·e·s Puy-de-Dôme en Commun, accompagné·e·s des militant·e·s, qui a permis d’aller convaincre un maximum d’habitant·e·s de se déplacer pour aller voter et nous soutenir. 

Sur le canton Clermont-Ferrand 4, sept quadrinômes avaient proposé leur candidature. Malgré la multiplication des candidat·e·s, nous arrivons, avec 15,71% des suffrages exprimés, à seulement 99 voix du quadrinôme de la droite et manquons ainsi de peu la possibilité d’accéder au second tour. 

Nous remercions chaleureusement l’ensemble des électeurs et des électrices qui nous ont accordé leur confiance et qui ont fait le choix d’un vote de rupture avec les politiques menées actuellement à l’échelle locale comme à l’échelle nationale. Ces nombreux électeurs et électrices nous rappellent la place centrale que nous occupons, la pertinence de notre programme et son adéquation avec les enjeux sociaux, écologiques et démocratiques qui sont plus que jamais à l’ordre du jour. 

Compte tenu de l’impossibilité de nous maintenir au second tour et, connaissant notre adversaire, nous appelons à battre la droite, celle qui encourage les politiques antisociales, réactionnaires, la guerre de tous contre tous et le repli sur soi de notre société. 

Concernant l’élection régionale en Auvergne-Rhône-Alpes, nous appelons à soutenir la liste fusionnée menée par l’écologiste Fabienne Grébert pour mettre un terme à la gestion clientéliste et à la politique flirtant avec l’extrême droite de Laurent Wauquiez. 
Les prochaines étapes vont être déterminantes dans les prochains mois. Les mobilisations contre la politique antisociale menée par Emmanuel Macron continuent, tout comme celles contre ses dérives autoritaires ou son inaction environnementale. En parallèle, la campagne pour les élections présidentielles s’ouvre. Dans ce contexte nous souhaitons que les idées du progrès, de l’avenir en commun s’imposent dans le débat et dans les élections, avec comme objectif de proposer à la population un monde meilleur, plus juste et écologiquement soutenable, ainsi qu’une véritable démocratie via une constituante aboutissant à la l’instauration d’une VIe République.

Louise DOUAY et Alparslan COSKUN
Candidat·e·s titulaires sur le canton Clermont-Ferrand 4

Lien Permanent pour cet article : http://acoskun.fr/quelques-reflexions-sur-le-1er-tour-et-la-suite/

Shares