Coronavirus, crise sanitaire, confinement…

Coronavirus, crise sanitaire, confinement…
On fait quoi après, on recommence tout comme avant et chacun pour soi ?

Avant tout, je souhaiterais vous offrir un petit cadeau : je vous emmène le printemps ! Quelques photos montrant les beautés de la nature qui est en train de se réveiller ! Le printemps est le nom de “la vie” et de “l’espoir…
Et ensuite, je souhaite beaucoup de courage, exprimer mon soutien et mes remerciements immenses aux celles et ceux qui sont en première ligne (soignants, caissières, pompiers, policiers, tous les travailleurs et travailleuses…)
Oui, on fait quoi après, on recommence tout comme avant et chacun pour soi ?
La vie d’après pourrait être très dure pour nous !

Cette pandémie de Coronavirus, ce qui est évident c’est qu’elle ne sera pas facilement surmontée et se généralisera mondialement, reflète bien le visage de l’humanité sur le miroir. Nous pensions que de tels problèmes sanitaires n’arrivent qu’aux pays pauvres, qu’aux peuples primitifs (!)… Voir la souffrance d’autres peuples sur les écrans était très facile !
Nous pensions que ça ne nous arrivera jamais ! Victimes de notre arrogance, nous, les Occidentaux, avons vu notre propre visage, notre impuissance et notre ignorance (tout en affirmant que nous sommes plus cultivés que les autres) dans le miroir à travers cette crise provoquée par#COVID19.
Face à ce virus, la défaite d’un système basé sur la surconsommation, sur l’argent et le profit comme seules valeurs, sur l’exploitation de l’homme par l’homme, ainsi que l’exploitation de la nature sans limite, sur un contexte de conflit permanent (guerre)… nous conduit naturellement à la question “Où allons-nous?”

A mesure que la crise s’aggrave, cette question deviendra plus grave et plus répandue.
Le système néolibéral sanglant et brutal, entraînant l’humanité dans la destruction de la nature et la dévastation matérielle/spirituelle, coulera ainsi un peu plus chaque jour alors qu’il s’efforce de se sauver. Plus rien ne sera comme avant, après cette crise sanitaire qui secoue le système. Dans le contexte où tous les pays se désespèrent, leur économie est totalement déstabilisée face à un virus virulent, je ne suis pas très optimiste à court terme. L’ordre du néolibéralisme deviendra encore plus brutal afin de ni voir, ni montrer son vrai visage dans le miroir pendant ce processus de naufrage. Mais jusqu’à où ?
Tout ce que nous vivons actuellement est sanitaire, mais également politique.

Que chacun l’ait bien en tête à l’heure où il faudra, un moment ou l’autre, régler les comptes : la question du jour d’après ! Nous devons vivre le moment mais penser également à l’avenir pour pouvoir le construire au plus vite, plus juste, plus humain et plus écologique. Dans ce contexte, en France, le gouvernement convoque le Parlement pour faire voter une loi de rectification budgétaire afin de trouver des moyens.
En plus, avec le projet de loi #UrgenceCoronavirus, il souhaite continuer ses politiques anti-sociales en attaquant #RTT, #35h, #CongésPayés… au lieu de faire face à la crise sanitaire. Seule, la France insoumise fait parallèlement des propositions pour l’intérêt général avec les 11 mesures d’urgence concrètes pour faire face à la crise. Parce que le jour d’après, c’est maintenant !Oui, #RestezChezVous, #RestezConfiné·e·s mais ne laissez pas tomber le destin de l’humanité qui est plus que jamais collectif !

Lien Permanent pour cet article : http://acoskun.fr/coronavirus-crise-sanitaire-confinement/

Shares